Idée et Info

Mobilité à Euregio

Euregio Meuse-Rhin (EMR) compte environ 3,8 millions d’habitants. La promotion du développement économique régional de l'Euregion Meuse-Rhin dépend d’un système de trafic efficace et de haute qualité. Bien que le transport privé est d’une qualité remarquable, divers rapports d'experts concernant la mobilité dans l'Euregion Meuse-Rhein témoignent que, malgré tous les efforts et les réussites, il y a encore d'énormes obstacles concernant le développement des transports en commun.

La région de l'Euregion Meuse-Rhin est marquée par une extrêmement forte du trafic. Il se compose d’un fort trafic interne dans la partie très dense de la région, d’un trafic interrégional en croissance constante et du trafic des passagers sur longue distance, qui utilise les infrastructures de circulation de l'EMR en tant que les points de transit.

Cette forte densité du trafic, qui sera - selon tous les pronostics - considérablement intensifiée dans les années à venir en raison de l’élargissement européen et l’augmentation du trafic de  marchandises, est actuellement largement couverte par le réseau routier (voiture et poids lourds). Par conséquent, en particulier dans les agglomérations de l'EMR, l’infrastructure routière déjà existante a aujourd'hui atteint ses limites. Les obstructions de la circulation, qui désavantagent  le développement économique, sont à l'ordre du jour.

Contrairement à ces constats - en dépit des améliorations ponctuellement déjà atteintes - primo, à l'égard du trafic entre les régions frontaliers, deuxio le transport public mal développé, qui ne peut satisfaire cette forte demande entre les villes et les régions en EMR. Obstacles principaux, qui ne permettent pas aux gens d’abandonner l'utilisation de leur véhicule privé, sont l'offre insuffisante des transports en commun, les tarifs pas transparents et l’information insuffisante.

Objectifs

Pour atténuer les insuffisances mentionnées ci-dessus et à construire, à travers une plus grande coopération un vaste trafic intégré dans le système de la Région à partir de moyen à long terme, la soi-disant Plateforme Eurégionale a été fondée en 2003. Tous les responsables pour le transport public de l'EMR sont représentés ici.
 
Après sa deuxième réunion du 23-10-2003 ce groupe de travail a pris quatre décisions importantes, qui doivent servir de base pour un développement ultérieur des transports publics transfrontaliers. Il a été décidé de la coordination de la structure à venir, les points de repères communs, la création d'un plan eurégional pour la circulation locale (ENVP) et sur la réalisation d'un soi-disant programme immédiat sur le transport public.

Pendant ce temps tous les projets du programme immédiat sur le transport public - de la construction et la planification de l'infrastructure des transports publics à de vastes campagnes d’information pour les utilisateurs potentiels afin de vendre l'offre de la nouvelle circulation transfrontalière - pourraient être réalisés avec succès. Avec le plan eurégional de la circulation locale (ENVP) il y a maintenant, en outre, une base solide pour la planification du réseau.

Le projet M3 est la deuxième étape du programme immédiat de la circulation publique. Elle s'appuiera sur les succès qui ont été réalisés dans le passé avec le programme immédiat de la circulation publique 1. Dans le cadre des activités de planification commune dans le domaine des transports publics, structures d'organisation transfrontalières dans l'Euregio Meuse-Rhin ont été créés, ce qui rend la réalisation de projets de transports publics eurégional beaucoup plus facile, en attendant. Avec ces structures transfrontalières en guise de base solide, de nouveaux projets de transports publics transfrontaliers vont être lancés. Les projets déjà en cours doivent être mieux mis en valeur. Les clients doivent être les premiers à profiter des effets de la synergie résultant du programme.
 
Dans les limites des objectifs du projet M3 les éléments suivants ont été fixés:

  • Planification des connexions transfrontalières supplémentaires dans les transports publics ferroviaires et les bus  
  • Suppression des obstacles « frontaliers » grâce à l’introduction des tarifs standards de l’Eurégion
  • Nette amélioration de la stratégie marketing et des informations vis-à-vis de la clientèle de l’Eurégion
  • Introduction des technologies modernes dans les domaines de la billetterie et le traitement des demandes des  clients
  • Amélioration de l’offre des transports publics locaux pour tous les types de demande avec attention particulière en ce qui concerne le trafic des loisirs.

Partenaires du projet M3

Le Verkehrsverbund Aachener (AVV) a confié la coordination au « project-leader » du programme - INTERREG-IV-A-projet. Les autres partenaires sont : côté Pays-Bas -  Province du Limburg, côté Belgique – la Région wallonne et la compagnie De Lijn ainsi que côté allemand - la ville d'Aix-la-Chapelle. En coopération étroite avec les responsables des autres entreprises du transport ainsi que les fournisseurs des services de mobilité dans la région, ils travaillent sur la création d'un système intégré de transport publique pour la zone de l'Euregion Meuse-Rhin avec des correspondances confortables, tarifs attrayants généraux et un accès facile et rapide à l'information.


La mobilité transfrontalière est une condition préalable à la croissance économique, culturelle and sociale au sein des Région de la zone Euregion Meuse-Rhin.

Guide des loisirs

Plan réseau rapide

Ticket

© all rights reserved – mobility-euregio.com 2011

LinksImprintSitemap